Artemio externalise la gestion des boutiques des musées

0
2336

Jean-Marie Gerber a pris la direction de la boutique du MEG, le Musée Ethnographique de Genève. Un tournant entrepreneurial pour cet homme au dynamisme et à l’humour débordants.

Un nouveau départ

Pour que les émotions ressenties lors des visites au Musée Ethnographique de Genève se poursuivent au-delà, Jean-Marie Gerber a développé la boutique du musée. En 2014, il crée Artemio, une entreprise qui offre les services d’externalisation de boutiques de musées et d’institutions culturelles. Après avoir travaillé plusieurs années au sein de différents musées en Suisse et avoir été directeur d’un bar, l’homme éprouve le besoin de changer de statut. Le point de départ d’un renouveau. « C’est l’amour de l’objet et mes expériences professionnelles qui m’amènent à créer ma société », explique l’entrepreneur. La ville de Genève lance un concours pour reprendre la direction de la boutique du musée. Jean-Marie décide de proposer son dossier de candidature. Pendant plusieurs mois il façonne son business plan qu’il doit impérativement présenter. Bingo! Il remporte le concours et dirige désormais la boutique depuis un an et demi. Être indépendant et créer sa propre activité, Jean-Marie en a alors très envie. Passionné par le design, il part à la découverte du monde entier pour rapporter les plus belles pièces, certaines en lien avec les expositions temporaires. Dans la boutique du musée, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Les étagères sobres et la lumière chaude mettent en valeur les figurines de Côte d’Ivoire, les bijoux du Niger, en passant par des jeux pour enfants ou encore des livres. Autant d’articles en correspondance avec le musée, mais aussi  beaucoup d’autres souvenirs.

Beaucoup d’ambition

« J’aimerais avoir toutes les boutiques des musées ! » lance t-il amusé. Jean-Marie voit les choses en grand mais l’entrepreneur a conscience des risques qu’il prend.« J’aimerais avoir de nouveaux défis, ici je travaille avec la thématique de l’ethnographie mais pourquoi pas un musée des Beaux Arts, avec un cahier des charges complètement différent » lance-t-il. Jean-Marie Gerber a pris la direction de deux autres boutiques de musées ; le musée des Suisses dans le Monde et le musée international de la Croix Rouge. qui le font vibrer, il y en a un qu’il affectionne par dessus-tout. « Mon objet favori est un globe terrestre, j’aime l’univers, j’aime cette terre qui est une planète magnifique. De la voir en petit format me fait voyager dans l’immensément grand, par conséquent libre de toute pensée », confie-t-il. www.meg-geneve.ch

La photo, la vidéo, l’écriture et les gens sont mes passions. Du coup, je suis devenu interviewer de personnalités plus et moins connues ;-)

DONNEZ VOTRE AVIS

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code